Rencontres d’Arles – Le meilleur du Off – IUT – Jeunes photographes russes

Cette exposition, à l’IUT d’Arles, consacrée à la jeune photographie russe, ne figure pas le site web du Off mais figure sur le dépliant papier des Rencontres: c’est tout de même rare de voir un papier plus à jour qu’un site web !

Quoi qu’il en soit, bien que cette exposition soit donc fort mal promue, il aurait été dommage de la louper. Pour ma part, je n’y ai croisé personne alors que l’IUT est à 200 mètres des Ateliers qui, eux, bénéficient d’un public (certes clairsemé mais bon).

Trois auteurs ont été sélectionnés par Robert Pujade (IUT de Provence, site d’Arles), Pascal Michalon (Université Lyon 1) et Liza Fetissova (Russian Tearoom Gallery dont on a déjà parlé à plusieurs reprises ici et ) : Anya Maysuk, Tatiana Plotnikova, et Alexandre Demankova.

Anna Maysuk montrait sa série la plus connue (Le dernier été de l’enfance) que j’avais ratée à Paris.  Photos intimistes, réalisées de près souvent et formant un ensemble impressionniste.

Tatiana Plotnikova (son site ici) montre sa série banya, réalisée en Russie de 2006 à 2008. Il s’agit de bains de vapeur.

Alexandra Demenkova (site ici) a choisi quant à elle les pauvres, les déshérités et les fous. Seules une ou deux photos avec des enfants mettent un peu de gaité dans un univers désabusé.

Au final, une exposition un peu triste, en noir et blanc des plus classique, mais on retiendra aussi l’humanisme de ce clichés en provenance de Russie, que l’on a rarement l’occasion de voir en France.

About these ads