BIP 2012 – Liège – Société libre d’émulation

La Société libre d’émulation (rue Charles Magnette 5 et 9) présentait Philippe Herbet en 2010 et présente un autre belge voyageur, non de l’ancienne URSS, cette fois, mais de son symétrique occidental, les Etats-Unis, en la personne de Michel Beine. Comme il y a deux ans, des vitrines montrent des artefacts du voyage et ce n’est pas une mauvaise idée. L’exposition est désormais achevée et c’est fort dommage de l’avoir ratée car elle sortait du lot pour ce qui est du OFF car Michel Beine nous livre là une vision qui n’est pas originale mais qui louche vers Walker Evans, et c’est bien. Ces petits noir et blanc de lieux déserts et de motel sont de vraies trouvailles de l’Amérique ancienne qui sommeille dans l’époque contemporaine. Le texte rédigé par je ne sais plus qui (hélàs) pour éclairer le visiteur est brillant.

About these ads