En bref – Rencontres de la photographie d’Arles 2010 – Cloitre Saint Trophime

Est-ce du à la proximité avec l’Archevêché, car le cloitre ne fait pas beaucoup mieux que son voisin. Le rez-de-chaussée accueille un ancien, Augusto Ferrari qui nous donne à voir des scènes bibliques jouées par des acteurs en tenue renaissance, parfois ornées  de  carroyages puisque les photos étaient destinées à la réalisation de fresques. Ce monsieur est le père de Leon qui expose en face… A réserver aux experts.

Quant à Ernst Haas (que je ne connaissais pas à ma grande honte) son travail dans la salle du rez de chaussée est massacré par les reflets et l’ensemble est passablement décousu. Heureusement l’étage rattrape un peu le coup avec quelques clichés où cadre, composition et surtout sens des couleurs font des miracles. Certaines pièces sont réellement remarquables.

En gros, filez directement à l’étage.