Maison européenne de la photographie – partie 4 – Roman Cieslewicz

Avant-dernier article consacré à l’exposition d’automne à la MEP que j’ai vue dimanche dernier. Bien qu’appâté par le discours de la MEP (« il est le créateur inspiré d’images très personnelles, ludiques et dérangeantes, souvent engagées politiquement ») j’avais un a priori peu favorable sur le travail de Roman Cieslewicz (les collages et photomontages, bof).  Cela s’est confirmé. Je n’ai rien vu d’inspiré, de ludique ou de dérangeant. Quant à l’engagement politique, peut-être que quelques cartels n’auraient pas été de trop pour en souligner la portée, qui m’a totalement échappée.

C’est jusqu’au 26 octobre. Heureusement, il y a d’autres choses à voir à la MEP.