Lyon – Septembre de la photographie – Partie 25 – Galerie Vrais rêves – Iosif Kiraly

Le septembre de la photographie à Lyon a investi une cinquantaine de sites dont la Galerie « Vrais rêves” qui présentait Iosif Kiraly (dont le site est ).

L’exposition est terminée depuis le 8 novembre.

Je l’ai visitée lors de mon passage à Lyon du 9 au 11 octobre 2008.

Cette galerie dispose d’une cave avec des reliques de fresques mais surtout, existe depuis presque 30 ans et accorde beaucoup d’importance aux relations avec les collectionneurs à travers notamment une revue. Cette galerie fonctionne sur le mode associatif, ceci explique peut-être cela. Le site web (ici) est complètement dépassé, et c’est dommage, mais il ne faut pas s’y fier : une durée de vie aussi longue ne s’explique que par la qualité des choix artistiques. Le fonds de la galerie comprend des photos de Irina Ionesco, pour ceux que cela intéressent.

Quant au travail de Iosif Kiraly, il est original et pour ma part je n’avais rien vu de tel auparavant. Il se présente sous formes de panoramiques composés de photographies plus petites, aux assemblages parfois laissés très visible. Ces petites photos peuvent parfois aussi inclure un timestamp. Kiraly, dans sa composition utilise en effet des images volontairement décalées dans le temps alors que la plupart des photographes qui font des panoramiques cherchent, au contraire, à « faire vite » afin que l’éclairage notamment reste identique d’une prise de vue à l’autre et que la combinaison des images donnent ainsi une vision réaliste et unie de la scène. Kiraly prend la contre-pied en assemblant des images issues d’autres temps.

Ce travail m’a semblé très intelligent car il rend visible le temps avec une grande économie de moyens. Par ailleurs, son travail est esthétiquement très séduisant.