Mois de la photographie à Paris – 5 – La Générale en Manufacture (suite)

Nous voilà de retour à La Générale en Manufacture (dont j’ai parlée déjà hier pour débroussailler le terrain) pour voir la proposition de Philippe Munda appelée « 1+1 (accumulation) » (ici) qui dure jusqu’au 14 décembre.

Arrivé sur le lieu, j’ai pu croiser Philippe Munda (son site ici) et un autre artiste qui prenaient leur casse-croûte (ou leur goûter). A part ça, j’ai relevé le travail de quatre photographes dont certains en collaboration comme Melody Mousset et Yuna Mathieu-Chovet pour « Monsters » créé en 2006. Melody a un site ici dont la photo ci-dessous visible à l’exposition est extraite.

Étonnant non ? L’aspect sculptural de cette éclaboussure bleue qui figure comme une crinière est surprenant. On se demande aussi ce que vont faire les deux autres. S’agit-il de fauves dérisoires se désaltérant dans des bassines ridicules ? Se lavent-ils la tête ? S’agit-il d’un culte ou d’une initiation ? Sont-ce comme des autruches qui se cacheraient la tête à l’exception d’une seule, plus courageuse ?  o bien alors peut-être qu’il s’agit bêtement d’humains ordinaires qui font-ils des fumigations ou observent-ils des bestioles mais alors pourquoi sont-il tout nus ?

Marta Jonville fait plutôt des performances. Elle n’a pas de site web et sa page myspace (ici) ne fonctionne plus.

Les mauvaises langues diront que j’ai un goût marqué pour les filles à genoux mais c’est purement fortuit cette sélection. La photo renvoie à une performance mais aussi, comme elle s’intitule « Tribute-1, Courtney » il s’agit d’un hommage à une certaine Courtney (Love). En l’espèce, il s’agit de la photo réalisée par Michael Lavine (photo ci-dessous). Le site du photographe est ici. Attendez-vous à un choc.

Son site dispose de l’interface la plus géniale que j’ai vue jusqu’à présent pour un site de photographie: simple, naturelle, intuitive, pratique, sobre, efficace et rapide. Un modèle à suivre quand on voit tant de daubes en flash ou d’imagettes ridicules en jpeg et html rustique.

Je précise pour ceux qui vivent dans des grottes que Courtney Love chante et, accessoirement, a été la compagne de Kurt Cobain. Si vous ne savez pas que Kurt Cobain a été le leader de Nirvana, c’est incurable : écoutez About a girl, Come as you are et Dumb (le version unplugged in New York est recommandée) pour pleurer et soulager votre ignorance (pour acheter c’est ici).

Les deux artistes suivant ne montrent pas des filles à genoux mais c’est bien quand même.

Otto Muehlethaler montre une odalisque couchée mais de face. Mais comme il est invisible sur le web (enfin presque: on voit son travail sur des paysages urbains) je vous montre la Grande Odalisque d’Ingres à la place.

Quant au dernier, c’est Sylvain Gouraud avec sa série Armelle mais j’en parlerais demain (ou après-demain) car il était aussi dans l’autre expo sur le même site, “Laisser filer et retenir” (ici).