Mois de la photographie à Paris – 15 – Galerie Susan Nielsen – Erik Steffensen

Dans le cadre du Mois de la photographie, la Galerie Susan Nielsen (ici) montre des photographie de Erik Steffensen (”Stalker”). Cette exposition s’est achevée hier.

La galerie est minuscule et le nombre de photo exposées l’est tout autant. Hélas, le travail de Erik Steffensen est encombrant ce qui impose un nombre presque ridiculement petit de pièces présentées sans permettre de les regarder correctement.  En effet, chaque photographie mesure 1,60 mètre de haut et 1,20 de large : il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre qu’il faut plusieurs mètres de recul pour saisir l’œuvre. Autant dire que l’accrochage était épouvantable.

Au final, le résultat est de peu d’intérêt même si le diasec grand format, mais c’est décidément trop facile, produit toujours un effet.

Quant au fond de l’œuvre, je dois dire que, sur le coup, je n’ai rien compris. Les explications sur le site de la galerie, après coup, m’ont parues extrêmement fumeuses (ici). Juste un détail concernant le site web : une image floue en .png pour le « statement » d’un artiste avec une écriture en gris clair corps 8 (je suppose), ce n’est pas l’idée du siècle et c’est le comble, surtout quand on prétend exposer des photographies, que de ne pas maitriser, à ce point, l’image.

L’illustration ci-dessous provient du site de la galerie.

Publicités