Galerie Dialogos – Estelle Lagarde

La galerie Dialogos (1 place de Thorigny et ici) que je visitais pour la première fois,  présentait jusqu’au 11 avril le travail d’Estelle Lagarde dont je vous ai déjà dit du bien ici.

galerie-dialogos-estelle

Je n’ai pas changé d’avis et cette fois-ci il ne s’agissait pas d’une exposition collective mais d’un solo.

Trois séries étaient présentées : « Dames des songes » (que j’avais déjà vue la fois précédente), « Hôpital » et « Comtes sauvages ».

Je vous avis parlé la fois dernière des cadres utilisés pour la série « Dames des songes ». Vous me direz que les cadres c’est accessoire, oui mais non. Souvenez-vous du travail de Pierre et Gilles, par exemple, qui font eux-mêmes leurs cadres (ci-dessous).

Estelle Lagarde ne fabrique pas ses cadres mais les choisit elle-même et comme son site ne les montre pas, voici une illustration.

galerie-dialogos-estelle-01

La dernière série joue un registre fantastique tandis que les deux autres jouent sur l’évocation. La série « Hôpital », inquiétante  à souhait, pourrait illustrer le film de Lars Von Triers, L’hôpital et ses fantômes (ici) tant une ambiance aussi bizarre qu’étrange suinte des murs.

Et puis d’ailleurs, on est pas loin des fantômes également avec la série « Dames des songes ».

Les illustrations viennent du site de la photographe (ici) sur lequel vous pourrez voir aussi, outre d’autres travaux, le « making of » de la série « Hôpital ».