Galerie Magda Danysz – Ruud Van Empel

La Galerie Magda Danysz (ici et au 78 rue Amelot) , en partenariat avec avec la Flat Galerie, présente Ruud Van Empel jusqu’au 18 avril.

Les photo présentées couvrent trois types de travaux dont ceux qui ont fait la célébrité du photographe à savoir des images un peu sur-réalistes d’enfants noirs comme plaqués dans une luxuriance verte de végétaux, souvent dans un univers aquatique et parfois au mépris des règles d’échelle. Ces travaux étaient complétés de la série « dawn » qui présente à la fois des petites filles noires et des petites filles blanches, toujours insérées dans un décor de verdure. L’ensemble des illustrations ci-dessous provient du site web de la galerie, qui en contient de nombreuses autres.

La principale surprise vient d’une série en rupture totale avec ce qui fait le fond de commerce du photographe : des natures mortes de format réduit dans des tonalités un peu passées, évoquant des souvenirs (titre de la série d’ailleurs).

Une autre image m’a franchement étonnée par sa ressemblance avec le travail de Loretta Lux (ici) mais qui s’avère bel et bien être de Ruud Van Empel.