Galerie Karsten Greve – Sergio Vega – Parrot therory

La Galerie Karsten Greve (5, rue Debelleyme et ici)  nous livre jusqu’au 23 mai une exposition de Sergio Vega, Parrot theory.

Comme le nom de l’exposition l’indique, il s’agit d’une théorie de perroquet. Sergio Vega est un artiste qui utilise la photographie mais aussi bien d’autres supports. Je ne savais pas trop pourquoi il a retenu le perroquet pour son travail quand j’ai visité l’exposition. En tout état de cause, il nous montre tout un tas de choses autour du perroquet : photographies, installations sonores, vitrines, dessins, découpages, etc.

Il y a un grand nombre de photographies, assez étonnantes, qui se présentent comme des kaléidoscopes ou des Mondrian (ci-dessous).

Renseignement pris auprès de la Fondation Ricard (d’où provient l’illustration ci-dessus), Vega travaille depuis plusieurs années sur le « Paradis perdu » et pour en savoir lus (c’est assez élaboré) filez sur le site de la Fondation, ici.

Cela vaut la peine d’être vu et c’est jusqu’au 23 mai.

Publicités