Galerie Esther Woederhoff – van de Puttelaar, Ogoro et Jacot

La Galerie Esther Woederhoff (ici) présente jusqu’au 7 juillet (il est temps de se presser) les travaux de Carla van de Puttelaar, Kumi Ogoro et Monique Jacot.

Carla van de Puttelaar (son site ici) commence à être connue (vous pouvez voir son travail dans Photos Nouvelles n°55 de janvier-février 2009) et, pour ma part je suis fan. Elle présentait trois travaux déjà vus en format carré ( 3 200 euros encadrés) mais surtout le clou de l’exposition, à savoir 9  petits formats verticaux (79*39) de sa série Cranach (2 250 euros non encadrés). Ces tirages existent aussi grandeur nature en 205 * 78. Regardez le type de modèle (sa conformation, sa carnation, etc), la tenue portée (ou son absence), le fond toujours noir, la position des pieds et des mains et regardez aussi le reste de la série. A côté, deux Vénus de Cranach.

Kumi Ogoro (son site ici) montrait de grands formats (100*100) sous Diasec (2 300 euros en éditions de  5). J’avais déjà vu son travail dans l’autre revue francophone de référence (en fait trilingue car belge), View Photography Magazine (leur site ici).

 

Ces deux photographes ont été publiés chez Le caillou Bleu, encore une référence belge à retenir (site ici). Chez eux j’ai acheté le bouquin de Frank Rothe, Running Through The Wind.Tant que j’y suis je mentionne aussi Husson comme éditeur belge de livres de photos (leur site ici). Chez eux, j’ai acheté  Rhizome oriental de Philippe Herbet. Je vous conseille naturellement ces deux bouquins.

Dans ce contexte, le travail de Monique Jacot (de petits noirs et blancs argentique en 30*40 à 900 euros) paraissait un peu décalé et, pour tout dire, la génération 1934 (Monique) semblait un peu dépassée ou, au moins, pas à sa place, aux côtés des générations 1967 (Carla) et 1972 (Kumi). Son parcours brièvement résumé se trouve ici.

Allez voir cette expo, c’est jusqu’au 7 juillet 2009.