Galerie Dominique Fiat – Tania Mouraud – Borderland

La Galerie Dominique Fiat (ici et 16, rue des Coutures Saint-Gervais) exposait jusqu’au 4 juillet 2009 la série Borderland de Tania Mouraud. J’avais déjà visité cette galerie avec plaisir notamment pour voir le travail de Philippe Gronon (billet ici)  et John Goto (billet ici).

J’y suis allé comme d’habitude en naïf et j’ai d’abord cru avoir affaire à de la peinture abstraite avant de me raviser : les masses colorées ornées de plis verticaux sont bien des photos et tant les couleurs que les formes sont surprenantes et agréables à regarder pour peu qu’on fasse abstraction des reflets, ce qui n’est pas facile tant l’éclairage est pitoyable. Il s’agit de formats encore raisonnables dans des cadres classiques mais je n’ai pas vu les prix.

Renseignement pris, ces photos sont des reflets de la campagne saisis sur les emballages en plastique de balles de foin. Voilà qui explique cet effet fripé et ces images méconnaissables. Une fois qu’on sait cela on regarde différemment et on voit d’autres choses. Autant l’idée de photographier des reflets n’est pas neuve autant arriver à de l’abstraction en photographiant des balles de foin, je n’avais jamais vu ça. En plus, l’évocation de l’agriculture en cette période écolo-bobo, c’est peut-être vendeur. J’espère que les bâches sont en plastique recyclé ou en amidon de maïs (il faudrait le préciser, pour notre conscience écologique).