Rencontres d’Arles – Le meilleur du Off – Supermarkt – Galerie 2600

Supermarkt – Galerie 2600 (place de la Roquette) est logée dans un ancien supermarché ce qui lui donne un aspect alternatif d’entrée de jeu. Par contre, difficile de savoir ce qu’est cette galerie, depuis quand elle existe, qui est responsable, tout ça. Sur le net on trouve juste un blog (ici) ce qui est un peu léger (ouvert en juin 2008, 1er post en juin 2009). Pour le côté éditorial, la galerie était associée à schadden.com (de Cologne – site ici) ce qui n’est pas mal du tout. je passe vite fait sur les livres (visitez Schadden), mon dos ne pouvant supporter trop de poids et puis les livres de photos c’est cher (à produire et ensuite à acheter même s’il y avait un remise exceptionnelle pour l’occasion).

Du côté des photos, c’est enthousiasme : il y avait Aymeric Fouquez que j’avais vu à Paris Photo l’an dernier (mais en petit format) et qui a été publié dans Photos Nouvelles (novembre-décembre 2007 n° 48. Il montrait un monument aux monuments aux morts dans le cadre de son travail patient sur ce thème, dans le Nord. Voilà un vrai travail profond et méticuleux comme on les aime. Les autres auteurs je ne connaissais pas.

Mirko Sander (pas de site web hélas) montrait une série de diasec de petit format de pêcheurs avec leur prise : plutôt sympa. Olivier Cablat s’est quant à lui concentré sur les entrées kitsch de boite de nuit (petits formats couleur): c’est sympa aussi et il a un faible pour les typologies comme en témoigne son site web (ici). Pierre Schwartz travaille dans la même veine des typologies avec série de petits formats noir et blancs de buts de football. Sympa également.

Je passe sur Bertrand Fleuret dont les sombres noir et blancs sont trop conceptuels pour moi pour finir par les portraits avec Anne-Claire Broc’h (série portraits d’été – les saisonniers). Elle succombe un peu à la vogue actuel de l’ultra-clair mais ses portraits restent expressifs. Arlésienne d’adoption et diplômée de l’ENSP, son site est pro et ici. Elle y dresse son autobiogaphie en images, une bonne idée, non ?

Et on finit avec Thomas Manneke qui nous fait aussi de beaux portraits, d’étudiant en arts notamment, une bonne idée pour un auteur de photographier de futurs auteurs.