Galerie Berthet-Aittouarès – Antoine Schneck

C’était pour ainsi dire la rentrée des galeries parisiennes hier. Je suis donc allé faire le tour de certaines expositions. Je me suis rendu chez Berthet-Aittouarès (site ici) mais je n’avais pas vu que j’avais classé cette exposition de Antoine Schneck en « bof » (j’ai trois catégories: oui, non et bof).  De fait, après avoir affronté une foule compacte de touristes (on est à Saint-Gemain des Prés, au 29 rue de Seine), un simple regard à travers la vitrine m’a rappelé pourquoi j’avais mis « bof ».

Il s’agit de grands portraits « ethniques »  où sel le visage apparait, se détachant d’un fond noir. Il faut dire qu’en ce moment le quartier célèbre les « arts premiers » à travers le « Parcours des mondes » (site ici) qui dure jusqu’à aujourd’hui.

Le site de l’auteur (ici) montre qu’il a déjà appliqué la même procédure à une multitude de sujets, depuis le vilebrequin jusqu’à l’humain en passant par les animaux, des sujets qui me semblent plus originaux.