Galerie Jérome de Noirmont – Shirin Neshat – Games of desire

On ne présente plus la galerie Jérôme de Noirmont (site ici) qui représente des artistes de premier plan dont de nombreux photographes (Pierre et Gilles, Valérie Belin, etc). Et on ne présente pas non plus Shirin Neshat dont les portraits et calligraphies associées sont la marque de fabrique.

Située avenue Matignon, dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale, ses accrochages de qualité muséale ne sont à manquer sous aucun prétexte. De surcoît, l’accueil y a me semble-t-il fait des progrès et désormais on vous dira bonjour (même si vous êtes là incognito en jean).

L’exposition se compose d’une longue vidéo (22 minutes) à laquelle j’ai renoncée et à 14 portraits photographiques recouverts de calligraphies, situés au rez de chaussée: des couples, un homme et un femme, posant tous devant le même fonds. Ce projet réalisé au Laos repose sur une cérémonie boudhiste qui s’apparente à une longue joute verbale à forte connotation sexuelle entre hommes et femmes… de 60 à 80 ans.

Allez donc voir, c’est jusqu’au 21 novembre 2009.

Publicités