Noorderlicht 2009 – Groningen Photo Festival – Galerie anderwereld, nul50, USVA Fotogalerie

Nous revoilà à Groningen pour Noorderlicht 2009. J’ai évoqué récemment les expositions officielles les plus attractives mais d’autres, plus modestes, coexistent.

La galerie anderwereld (site ici d’où proviennent les illustrations ci-dessous) ne m’a laissé aucun souvenir et ce n’est que grâce à mes notes que j’ai pu retrouver ce que j’y avais vu. Pour commencer, Manuel Geerinck (1 300 à 2 500 euros) exposait de très curieuses photos qui flirtent avec l’abstraction. Réflexion faite, son travail me dit quelque chose car je l’ai déjà vu chez Pascal Polar à Bruxelles (ici).

Le travail de Hein de Graf m’a moins convaincu encore (1 500 euros) avec ses grands formats noir et blanc de visages avec des coulures sur les bords présentés par paires, tête-bêche. Bof.

nul50 (site ici) m’ a laissé un souvenir plus net car il s’agit d’un magasin d’objets design (!)  tout près de la fameuse église Aa. Les textes étant exclusivement en néerlandais, j’avoue que je n’ai pas été très aidé pour comprendre le contexte. Pour autant, bien que modeste et faisait appel à des photographes locaux, l’exposition n’était pas si mal et les photos sympas.  Marieke de Rooij présentait ainsi des vendeurs dans des magasins d’antiquités en Toscane dans sa série In Toscane Te Koop (En Toscane à vendre). On voit un type différent chaque fois dans un intérieur supposé toscan. C’est pas mal du tout en fait. Bien que sonorisé, en flash et en néerlandais :( son site est très bien fait (ici) et vous pourrez voire sa trombine sur son blog (ici). Jana Bathoorn montrait elle aussi des intérieurs ce qui reste cohérent pour un accrochage dans un magasin de design mais cette fois il s’agit de celui  d’europeens expatriés au Mozambique. Jana est hélas absente du web.

Dernier site auquel cet article se consacre, également visité le 2ème jour à Groningen, la USVA Fotogalerie (site de l’USVA essentiellement en néerlandais, ici). Installée dans les anciens locaux de la banque ABN il s’agit du centre culturel de l’Université . Pour mémoire, Groningen est une ville particulièrement jeune, la plus jeune des Pays-Bas en fait, et étudiante  (1 habitant sur 4 va à la fac et 1 habitant sur 2 a moins de 35 ans). L’USVA c’est en gros la Fondation universitaire des activités de formation (Universitaire Stichting Vormings Activiteiten). Les étudiants peuvent y apprendre entre autres choses la danse ou la peinture. Ce n’est pas très facile à trouver car il faut aller au bout du couloir et descendre l’escalier. Teun Voeten y montrait ses photos de guerre en noir et blanc qui pour le coup font pale figure au regard du choc des photos du conflit israélo-palestinien montrées à l’église, c’est dommage car ce photographe n’est pas n’importe qui et passe un peu inaperçu dans ce contexte. Le site du photographe, très bien fait, est ici et mérite d’être vu si le photojournalisme et le grand reportage vous intéressent.

Publicités