Galerie Esther Woerdehoff – Loan Nguyen – Météo et phénomènes naturels

La Galerie Esther Woerdehoff (ici et 36, rue Falguière dont nous sommes fans) présente jusqu’au 30 avril 2010 le travail de Loan Nguyen. Allez-y !

Cela faisait longtemps que la galerie n’avait pas présenté un solo show et il faut bien dire qu’un accrochage dédié à un seul auteur, c’est tout de même bien mieux. Loan Nguyen nous montre une série modeste: les formats sont modestes, les scènes représentées sont modestes, l’auteur qui se représente sur ses photographies est modestement représentée. Donc, du coup, c’est très agréable à regarder et puis, c’est si rare un regard modeste, dans l’art contemporain comme ailleurs. C’est si rafraîchissant de ne pas se farcir encore un artiste psychotique qui nous prend la tête avec ses troubles intimes, un pseudo-intello éthéré ou un adepte du clinquant scintillant. Avec Loan Nguyen, on a les pieds sur terre (ou dans l’eau) et on fait simple, ce qui ne veut pas dire simpliste. Retirer tout ce qui est superflu pour ne garder que l’essentiel dans une photo, voilà une démarche saine (et écolo aussi).

L’auteur nous montre ainsi des scénettes un peu dérisoires, voire absurdes où elle accomplit un geste (parfois un peu plus, une vraie installation) en rapport avec la météo, sujet d’actualité médiatique. J’ai une préférence pour le remplissage de la mer avec un arrosoir (ci-dessous en provenance du site de l’auteur – – aller donc aussi y faire un tour).

Il y a du Ramette là-dedans, et du Magritte aussi. Pour ma part, je suis fan :o) Le seul hic c’est qu’il n’y avait pas la liste des prix à disposition mais vous pouvez la demander à la charmante assistante de la galériste. Et puis aussi je viens de voir que la galerie est sur Facebook.

Voilà, c’est jusqu’au 30 avril.