Galerie Images de fer – Emma Barthere – Pieds nus

Cette galerie ouverte en 2009 seulement et que j’ai découverte par hasard, à l’extrémité de la rue de seine (au 13 et ici), montrait jusqu’à hier le travail de Emma Barthere, la série Pieds nus.

Il me semblait avoir déjà vu quelque chose comme cela je ne sais plus où et le sentiment de déjà-vu dominait largement lors de la visite. Le rapprochement de jeunes femmes ordinaires et nues dans des lieux industriels abandonnés est un contraste facile, qui fonctionne plutôt bien, il faut l’avouer mais l’inexpressivité des modèles, comme posés là, donne un caractère plutôt banal à l’ensemble, passée la séduction des corps. En fin, il ne se dégage pas grand chose (illustration ci-dessous en provenance du site de la galerie).

On est à 1000 lieues d’un travail comme celui de Léa Crespi (sa page chez VU’ ici) puissant et dérangeant, où la photographe exprime avec force un contraste saisissant en se mettant de surcroit elle-même en scène, dans des postures difficiles.

Au sous-sol de la galerie, les travaux industriels, de Alain Pras continuent d’être exposés et cela vaut le coup d’œil.

Publicités