Galerie RX – Sami AL TURKI – Washaeg

On va finir la promenade d’hier par les beaux-quartiers et la Galerie RX sise avenue Delcassé (site web apparemment inopérant ici).

Au programme, les photographies désertiques et guerrières de Sami AL TURKI.  L’idée semblait bonne de cheminer sur une route dans le désert et de la placer au 1er plan tandis que les ravages de la guerre sur les bâtiments s’exposent au 2ème plan, parfois complétés d’ombres de chameliers et de leurs montures, sous un ciel, euh, plombé (?). Cest là que le bât blesse. Le ciel n’est ni hollandais ni londonien, il est improbable et plombe lourdement chaque photographie comme un maquillage outrancier: on ne voit plus que ça. On se croirait dans un jeu vidéo: si c’est le but, je m’incline, c’est réussi, une sorte de réalité guerrière transformée en jeu vidéo (guerrier), pourquoi pas après tout ?

C’est jusqu’au 17 juillet 2010 et c’est très surprenant.

Publicités