En bref – Rencontres de la photographie d’Arles 2010 – L’atelier de midi – Off

Je m’attendais au pire en jetant un œil au travail de Malik Nejmi (Agence VU’) et les premiers textes ne m’ont pas rassurés. Mais, le digne successeur, dans un tout autre registre, à Pralus et Pastureau (billet ici) à l’Atelier de midi, échappe au piège du misérabilisme et du discours colonisateur occidental face au handicap en Afrique.

Malik Nejmi ne cède pas à la tentation du noir et blanc charbonneux, des effets de manche, des images faciles et donne la parole, par écrit, en sons et en images aux protagonistes, enfants handicapés, éducateurs et responsables indigènes. A part une image difficile, le photographe joue subtilement, en suggérant plus qu’en montrant, en recourant aux commentaires écrits.

Ce travail, primé d’ailleurs, est remarquable et invite le regardeur occidental à se plonger dans des cultures différentes des nôtres, à les entendre  et, surtout,  à les respecter, au-delà de la dureté des coutumes.

Encore une réussite du Off 2010 !