Rencontres de la photographie d’Arles 2010 – Denise Pegeot – Off

Denise Pegeot a photographié la jungle à Calais jusqu’à ce qu’elle soit éradiquée. La jungle c’était le nom donné à une plaque-tournante de trafic de clandestins qui pour beaucoup d’entre eux restaient scotchés en France, privés de tout et survivants dans des cabanes.

Je craignais que nous devions endurer un discours gauchiste, au lieu de quoi les grands tirages noir et blanc font effort d’objectivité dans la description des lieux et les plans collectifs et évitent le misérabilisme pour les portraits individuels. C’est un témoignage qui ne manque pas d’intérêt.

Ce travail présente maintenant, de surcroit, une valeur presque historique, si bien que j’en ai compté 3 de vendues (entre 1 200 et 1 600 €).

Publicités