Polka – Liberté. Égalité. Féminité.

Polka (12, rue Saint-Gilles) expose jusqu’au 21 mai (ah, cette fois, l’exposition n’est pas encore terminée) sur le thème Liberté. Égalité. Féminité (ça tombe bien, la journée de la femme c’était le 8 mars).

La 1ère salle montre d’honnêtes images faites par la femme de Wim Wenders (Donata), honnêtes mais un peu éparpillées: on ne voit pas bien le fil directeur ni en matière de sujet ni en matière de style. Après on traverse la cour pour rejoindre la 2ème salle (ré-aménagée) et la 3ème au sous-sol.

On voit ainsi d’abord les étonnantes images de Martha Camarillo qui nous montres des noirs américains sur des chevaux en pleine ville (à Philadelphia), une forme d’insertion surprenante qui vaut le coup d’être vue.

Au sous-sol, on voit le travail de Marc Montméat repéré dans le concours SFR (billet ici) qui poursuit dans sa ligne de solitudes avec des hommes tout petits comme perdus dans un grand décor, parfois même c’est leur ombre qui devient le personnage central. A côté, la figure de proue de la galerie, une fois encore, Riboud, avec cette fois des grands formats de femmes, ravissants certes mais j’ai préféré les petits diptyques, plus datés, plus intrigants aussi.

C’est une exposition à voir, comme d’habitude.