Galerie Vu’ – Jose Ramon Bas et Yannis Roger

La Galerie Vu’ (58 rue Saint Lazare) montrait le travail de  Jose Ramon Bas et Yannis Roger au mois de juin 2011. En visitant le site web de Vu’, je vois que l’expo de Bas se poursuit tandis que Roger a été remplacé par Prieto et ce jusqu’au 3 septembre 2011.

La série présentée par Bas est intrigante par la forme qu’elle revêt. Certes le titre (Ndar) peut sembler curieux mais il n’est que la version indigène du nom de Saint-Louis du Sénégal. L’exposition montre aussi bien des photographies que blocs de résine, des carnet, des jouets. Cette partie est de loin la plus intéressante notamment pour l’ambiance qu’elle parvient à recréer. Il ne manque que le son. Le traitement réservé aux photographies, rehaussées ou accompagnées de dessins enfantins est assez original et cadre bien avec le thème des photographies, spontanées et consacrées pour une large part aux enfants. La suite de l’exposition (Here or there) est hélas moins séduisante: en appliquant la même recette ou presque à des paysages ou à des photographies montées en mosaïque, la technique l’emporte sur l’émotion et ne la sert plus. On notera avec bonheur que les prix restent contenus, de 250 à 2500 €, un effort à saluer.

Quant au travail (Après) de Yannis Roger, c’est encore un cran en-dessous. Les photographies de « petites choses en petit format » ne sont pas toujours ni jolies, ni romantiques ni poétiques, pas plus que tirer en format géant ne garantit l’intérêt ou la séduction (même si ça marche souvent). Peut-être les visages et portraits suscitent plus d’attention, pas très nets, comme extraits d’un film, mais l’ensemble est bien décousu. Comme pour Bas, les prix sont raisonnables, entre 750 et 1500 €.

On ne peut que conseiller la visite tant pour Bas (et sa série Ndar) que pour Prieto qui n’était pas encore exposé lors de ma visite mais dont le travail bien connu vaut toujours le coup d’œil.

Cette entrée a été publiée dans Paris. Bookmarquez ce permalien.