Galerie Baudoin Lebon – Shim Moon-Seup

La Galerie Baudoin Lebon, qu’on ne présente plus, a entrepris depuis plusieurs mois de quitter le seul domaine photographique pour s’aventurer en direction d’artistes recourant à d’autres mediums. Du coup, il est bien possible que certains amateurs décrochent, et c’est un peu mon cas.

Pourtant, l’exposition de Shim Moon-Seup parvient à raccrocher les wagons et on se laisse promener entre photographies et peintures tant la proximité des formes est confondante. Néanmoins, il aurait été utile de donner quelques éléments signalétiques à proximité des œuvres au lieu d’entretenir cette pratique stupide propre aux galeries d’exclure toute « étiquette » (pas de titre, rien sur le medium et la taille, etc). On se demande donc parfois s’il s’agit de peinture ou de photographie.

Au sous-sol, sauf à être féru d’art ultra-contemporain, vous ne vous aventurerez pas, tant les « sculptures » sont imperméables à la compréhension. L’artiste n’étant pas un inconnu, vous pourrez toujours acheter en librairie un livre sur son œuvre.

Il reste quelques jours d’ici à la fin de l’expo, jusqu’au 9 juillet 2011. Ce n’est pas une exposition indispensable pour amateur de photographie.

Cette entrée a été publiée dans Paris. Bookmarquez ce permalien.