Arles 2011 – Louise Bossut

Il y a à Arles, chaque année, des individuels qui tentent leur chance en marge du festival. C’est rarement convainquant, entre semi-pro, amateur et photo de mariage. C’était donc un peu résigné par avance que j’entrais jeter un œil sur le travail de Louise Bossut. C’est une belle surprise qui s’offrait pourtant aux yeux du regardeur qui, par hasard j’imagine, se trouvait dans cette ruelle pour une exposition passée sous silence ou presque. Louise, qui est née en France, a été formée à La Cambre (à Bruxelles) et sait photographier: ses grands paysages hollandais a la chambre (4 000 €), ses petits « portraits français » et « portraits bruxellois » (500 €) ainsi que ses deux madones (2 750 €) valaient le déplacement. Quel dommage que le Off ne parvienne pas à nous trouver plus souvent des photographes qui échappent à la veine « artistes contemporains » ou « photographes en catastrophe ».

Son site web est fort bien fait et montre une large palette de travaux de grande qualité. Décidément, je suis chaque jour plus fan de « l’école Belge » (et néerlandaise :)

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Arles. Bookmarquez ce permalien.