Galerie VU’ – Denis Darzacq

En novembre dernier, la Galerie VU’ montrait des séries originales de Denis Darzacq, photographe dont j’ai vu les travaux à de multiples reprises. Ses séries recomposition 1 et 2 ne m’ont pas vraiment inspiré: ces hybrides de meubles IKEA ou de cartons avec des humains, bof. Par contre, sa série act (qui s’intéresse aux corps aussi, d’une certaines manière) touche au but. On ne peut que rester pensif devant ces moments suspendus de la vie de patients frappés par la maladie dont la posture gauche, l’effort dissimulé ou l’impuissance d’agir transpirent avec force de ces photographies simples, sans artifice de composition ou de décor, de cadre ou de couleur. Les prix sont de l’ordre de 5 500 EUR.