Maison européenne de la photographie – Programme pré-estival 2012

Dimanche dernier se terminait le programme pré-estival de la MEP et j’en ai profité pour renouveler mon abonnement après avoir un peu hésité il est vrai. Le programme était réellement décevant, une fois de plus. Au sous-sol, des vidéastes israéliens; en Vitrine, Guido Albi Marini montrant des photos de gens visitant une expo où les photos sont blanches ou oranges: ça commençait (très) mal. Dans le demi-étage suivant, Dominique Auerbacher exposait des rayures sur les vitres du métro de Berlin (pas besoin d’aller si loin). Au 1er étage, la moitié des salles état fermée et l’autre occupée par des vidéos de la fondation Neuflize Vie parmi lesquelles il faut retenir surtout celle de Zhenchen Liu (réalisée au Fresnoy), un long plan séquence dans les ruines de la ville chinoise en proie à la destruction.

Au 2ème étage se tenait le meilleur avec Paolo Pellegrin, surtout en noir et blanc (à part quelques portraits d’Iran) et éternellement abonné aux désastres, naturels ou non: guerre en Palestine, Guatanamo, Iran, Haiti, Tsunami en indonésie et j’en passe. Parmi ces épouvatables photographies quelques tirages que j’avais  déjà vus (dans l’énorme book de Magnum et ailleurs, chez Polka par exemple – billet ici) commes ces femmes pleurant un mort au Kosovo et cette enfant estropié aux jambes platrées au Soudan. En fait, le mieux pour ce genre de photographies est peut-être le livre plus que l’exposition, histoire d’être plus distancié et aussi d’avoir l’appui d’un texte plus fourni.

J’attends donc avec (un peu d’) espoir le prochain accrochage prévu pour le 27 juin (et jusqu’au 2 septembre) avec Alice Springs, Charlotte Rampling, Paul Thorel, Anderson & Low, Jérémy Nassif.