Jeu de Paume – Eva Besnyö

Au Jeu de Paume se tient une expo consacrée au travail de Eva Besnyö qui dure jusqu’au 23 septembre prochain. Dimanche dernier, dans un élan printannier je suis allé visiter. A 8,50 € l’entrée, rien que ça, pour une  demi-exposition au rez-de-chaussée seulement, le jeu n’en vaut pas la chandelle et je peine à imaginer que les visiteurs puissent se presser d’ici au 23 septembre pour voir quelques photographies banales accrochées un peu pêle-mêle et, comme d’habitude, presque entièrement dépouillées d’appareil critique. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu une exposition aussi indigente, battant, dans son genre, et à plate couture, celle de la MEP, pourtant peu reluisante. Une exposition à oublier du programme pour ceux qui ne l’ont pas vue (et qui le sera de fait par ceux qui l’auront vue déjà). J’avais zappé Abott, il faut zapper Besnyö et on hésitera évidemment beaucoup avant d’aller voir Alvarez Bravo qui lui succèdera à compter du 16 octobre 2012.

Cette entrée a été publiée dans Paris. Bookmarquez ce permalien.