Londres – 17 juillet 2013 – Summer exhibition – Royal Academy of Arts

Nous poursuivons notre visite londonienne avec ce qui motivait ma visite (outre les gâteaux et le changement d’air), la Royal Academy of Arts (Burlington House, Piccadilly,  – M° Piccadilly Circus ou Green Park) et sa Summer Exhibition 2013. J’avais réservé il y a bien longtemps mon entrée à 10 GBP qui vous donne à un épais guide avec 1270 oeuvres et le prix (pour celles, nombreuses, qui sont en vente) et un petit laius sur les auteurs. C’est ma 1ère édition mais c’était la 245ème pour l’événement.

L’exposition se termine le 18 aout alors si vous allez à la National Portrait Gallery et à la National Gallery ou encore chez Valerie ou Fortnum & Mason, c’est tout près.

L’exposition est monumentale par le volume exposé et l’accrochage est un peu genre 19ème: dense et de haut en bas des murs (sauf exception). Tout le champ des Beaux-Arts est couvert y compris l’architecture (avec des maquettes) mais performance et vidéo sont absents et la photographie est finalement assez peu représentée aussi. On en trouve dans quelques salles de manière dispersée et un peu au compte-goutte et surtout dans deux salles successives un peu avant la sortie.

Je croyais qu’il n’y avait que des petits nouveaux mais en fait non, si bien qu’on peut même voir une photo de Rineke Dijkstra ou Ron Arad (22 000 GBP) ou Marina Abramovic (72 000 GBP) ou de Rodney Graham (195 000 GBP) à côté de travaux à moins de 1500 GBP. C’est très sympathique ce joyeux mélange, sans chichis.

J’avais noté Liane Lang (962) et Juno Calypso (969) et au vu des sites web, mon intérêt pour la seconde ne faiblit pas (le chiffre entre parenthèse est la référence catalogue, pas le prix). Je me demande d’ailleurs si je n’ai pas déjà vu son travail quelque part sur le web avant, ah si, c’était chez mes amis (virtuels) de SPBH, exactement, avec notamment l’image ci-dessous (qui n’était pas celle exposée). Ah tiens, elle est aussi passée chez mes amis (virtuels) de HotShoe et de SMBHMag :)

Pour le reste, dans cette même salle IX, on voyait quantité de photographes souvent représentés par une seule photo. Je n’ai retenu que ceux qui ont un site web (et encore ai-je procédé à quelques coupes claires): Guler Ates, David Olsan, Mitra Tabrizian (billet ici), Martin Bardell, David Stewart, Petros Chrisostomou, Joel Redman, Boyd & Evans, Jean Macalpine, Peter Gudynas, Edward Burtynsky (vu à maintes reprises), Tim Hall, Virgilio Ferreira (vu à Derby – billet ici), Signe Emma, Changwoo Ryu, Caroline Silverwood Taylor, Tina Vanderwerf,Mandy Williams, Richard Davies, Elke Bock, Darren Nisbett, Suzanne Moxhay, Andrea Morley, Shin Wook Kim. Mention spéciale pour Jooney Woodward déjà vu à la National Portrait Gallery avec son extraordinaire portrait de la jeune fille au lapin (qui n’était pas présentée pour ce show estival).

Ailleurs on voyait aussi quelques tirages mais plutôt réalisés par des architectes, entre autres.

Une belle exposition en tout cas qui permet de voir une production variée utilisant une multitude de supports et allant de l’artiste internationalement reconnu à l’artiste émergent fraichement diplômé. Très sympathique.