Arles 2014 – Chapelle de la Charité – Lacroix

La Chapelle de la Charité est un lieu nouveau pour les Rencontres d’Arles et si je faisais du mauvais esprit je dirais que la Charité c’est tout indiqué pour Lacroix dont on n’entend plus beaucoup parler. Dommage car il semblait être un des rares créateurs de mode à être sain d’esprit et à avoir les pieds sur terre.

Quoi qu’il en soit, si son talent créatif ne fait pas de doute, il donne ici à voir une exposition, certes honnête, mais sur un thème passablement étriqué (voir aussi les photos de groupes de Hunt, du même tonneau). On se souvient s’être déjà coltiné les photos vernaculaires de mariés à Arles (par Lacroix aussi) dans une précédente édition…

On peut voir les portraits des reines (de beauté) d’Arles, des cartes de visites anciennes et des photos locales anciennes qui sont, il faut le dire car c’est rare, objets de commentaires pertinents pour le visiteur, quant aux costumes.

Pour le reste c’est un peu du saupoudrage avec un travail de Grégoire Alexandre (vu ici), George Dudognon (†2001), Frédérique Jouval, Quentin de Briey, Olivier Sidet, Gabriele Basilico ((†2013) (vu ici), Claudia Huidobro, Vincent Stoker, Cartier Bresson, les frères Lumière, Cucchi White et Philippe Praliaud. On n’échappe pas non plus à Clergue, qu’on revoit et qu’on entend même (trop) aux Ateliers. Le seul auteur représenté de manière significative est Katerina Jebb (vu ici), avec 36 portraits sombres de jeunes arlésiennes « ordinaires » (mais aussi Tilda Swinton)  avec coup de flash sur une partie du visage, et surtout des 12 portraits debout de jeunes femmes formant comme une procession accueillant le visiteur à son entrée.

Cette entrée a été publiée dans Arles. Bookmarquez ce permalien.