Arles 2014 – Salle Henri Comte – Talents SFR

Nous revoila en plein centre à deux pas des églises et autre archevêché mais pour rester dans la fraîcheur de la découverte avec Camille Szklorz et ses bornes improvisées dans le Sahel faites de pneu et plastique, un sujet original et dépouillé. Camille est la seule non professionnelle de l’exposition. Maud Bernos renoue avec les portraits de navigateurs en format carré noir et blanc. On passe sur Delphine Schacher dont on vient de parler récemment dans un billet tardif (ici) sur Circulation(s). Serena de Sanctis nous raconte la vie ordinaire de Dino le mécanicien (son père) dans un format rectangulaire unique et des tonalités sombres.

Ces 4 filles nous donnent à voir une exposition sympathique.

Cette entrée a été publiée dans Arles. Bookmarquez ce permalien.