En bref – Galerie ANA – Collectif

L’agence ANA tient galerie (ici et 6 avenue René Coty face à Denfert-Rochereau) avec une exposition collective jusqu’au 28 septembre 2009. Le thème, Absense(s), sert de prétexte pour une production de photo-journalistes ayant voyagé dans le monde entier (et en France aussi). Il y a 15 photographes et autant de photos donc c’est plus une prise de contact sur échantillon qu’autre chose : le catalogue est plus largement visible sur leur site web. Les photos sont toutes réussies techniquement et parfois inspirées.

Pour les prix c’est compliqué, ils tournent autour de 500 euros en général mais commencent parfois à moins de 300 ou plus de 1 500. Chaque tirage est disponible en 4 tailles et il n’est pas précisé si le prix croit avec la taille et si l’édition (20) est toute taille confondue ou pas. Le prix croit en revanche avec l’épuisement de l’édition (+8% toutes les deux photos). J’ignore si tout cela a un sens économiquement mais une chose est sûre, pour un particulier, une grille tarifaire aussi illisible, c’est un peu n’importe quoi.

ANA

Attention, la galerie est fermée le samedi et ouvre en semaine de 10 à 18 heures.

Mois de la photographie à Paris – 26 – Cité internationale des arts – Europe échelle 27 et Xelles 27

Nous arrivons bientôt au terme du mois de la photo à Paris qui paradoxalement dure plutôt trois mois qu’un seul. La double exposition à  la Cité internationale des arts est désormais terminée depuis plus d’un mois mais il serait dommage de ne pas en dire deux mots.

Xelles 27 est une série de portraits d’artistes féminines originaires de 27 pays d’Europe, de toute spécialité et de tout âge. Ce sont de beaux portraits, réalisés par Xavier Lambours, qui fait ainsi la preuve des qualités de photographes  mais pour ma part je n’ai rien vu de bien transcendant là-dedans.

Cette appréciation vaut globalement aussi pour l’autre exposition, baptisé Europe échelle 27 : de jolies photos et alors ? Et bien c’est surtout l’occasion de découvrir une agence à travers les travaux de Francesco Acerbis, Patrick Bard, Christophe Beauregard, Marie Dorigny, Fouad Elkoury, Sébastien Erome, Robert Kluba, Andrew McLeish, Marie-Paule Nègre, Philippe Schuller, Ambroise Tézenas.

Cette agence c’est Signatures dont le site est . Xavier Lambours aussi en fait partie ; étaient aussi associés deux photographes que je n’ai pas retrouvés sur le site de Signatures, Anne Van der Stegen et Martine Voyeux.

En effet, si l’exposition n’est pas follement inspirée, à part, peut-être, la série « technomades » de Christophe Beauregard (visible ici, où des jeunes miment l’usage de leur mobile – illustration ci-dessous) c’est l’occasion de découvrir des photographes qui ont pu, dans d’autres contextes, s’exprimer de meilleure façon.

Signatures vend par ailleurs des tirages en ligne, signés et numérotés (ici). Évidemment, il ne s’agit pas de tirages au rabais tirés à des dizaines, si ce n’est des centaines d’exemplaires, mais d’éditions raisonnables à des prix qui le sont tout autant au regard des prix pratiqués pour des daubes photos à grand tirage.

Un bon article sur l’exposition et Signatures figure sur Issuu, ici.