ArtBrussels 2009 – Les galeries étrangères – Partie 5

Erna Hécey (ici et Bruxelles) montrait Laurie Simmons, Peter Friedl, Suzanne Lafon et une photo bien connue (mais que j’avais pas encore vue « pour de vrai ») tirée d’une vidéo de Johan Grimonprez, celle avec la fille qui mange une colombe (ci-dessous).

Ibid projects (Londres et ici) montre le travail de Olivier Richon entre le portrait animalier et la nature morte. Kleindienst Galerie (ici et Leipzig) montrait Nadin Maria Rufenacht (ci-dessous) avec de curieux équilibres (série Le jeu de Brigitt). L’ensemble fait plus d’ 1,50 m de large.

Atelier Valencin – Marc Lafon – Intimité-s

On fait le grand écart aujourd’hui entre une photographe de renom (Véronique Ellena), un artiste utilisant la photographie (Sergio Vega) exposé dans une galerie internationale de premier plan et la modeste exposition de l’Atelier Valencin mais bon, la photographie n’est pas une comme dit l’autre.

L’Atelier Valencin (ici et 46 rue Saint Sébastien) présentait le travail de Marc Lafon (son site assez pénible car sonorisé, ici) jusqu’au 6 mai (c’est donc fini).

Il s’agit de nu artistique classique de studio, dans des tonalités de rouges, de 200 à 800 euros (hors cadre). Il ne transparait pas grand chose de ces photos qui pourraient peut être susciter l’intérêt si nous étions en 1889. En 2009, une telle multitude de photographes ont traité le sujet du nu féminin qu’il est difficile de se singulariser. Il n’en reste pas moins que ces photographies sont propres.