Galerie Dix9 – Edith Roux – WALLED OUT / MINITOPIA

La Galerie Dix9 (19 rue des Filles-du-calvaire et ici) présentait jusqu’à samedi dernier le travail de Edith Roux à travers deux séries, Walled out et Minitopia. Cette galerie est au fond d’un cour et il faut sonner pour se faire ouvrir ce qui peut être intimidant mais l’accueil est sans façon et sympathique. Autre point fort de cette galerie, son site web, très clair et parfaitement à jour ce qui hélas est rarement le cas de nombre de galeries.

Quant à la sélection, elle est de qualité (cf. billet précédant ici) pour autant que je puisse en juger et les accrochages se succèdent sans temps mort (le prochain débute dès le 12 novembre).

Dans walled out, une jeune femme est vue de dos faisant face à un horizon  barré de constructions. Le principe de la vue de dos n’est pas neuf ou original, on peut citer, pour rester sur ce blog, Magdalena Hueckel , vue à Arles en 2008 (billet ici). Ceci dit,, la série est plus vaste que les extraits montrés à la galerie et les livres à disposition permettent de se rendre compte que l’auteur n’en est pas resté à cette seule mise en scène.

La série Minitopia est la plus abondamment représentée.  Il s’agit de petits formats en couleur montrent une plante en gros plan, en taille naturelle finalement, poussant dans les interstices d’un environnement urbain. A chaque fois, un petit personnage vaque à ses occupations, est en train de lire, de passer ou d’éteindre la plante qui a pris feu. C’est a la fois de l’humour (on n’est pas très loin des mises en scène de soldats de plomb et de l’humour de Garcin qui expose à côté chez les filles du calvaire) et une invitation à la rêverie sur la place de l’homme et de la nature dans notre société: c’est un peu tarte à la crème mais le mélange entre humour et propos de comptoir fonctionne plutôt bien et le 1er permet de faire passer le second.

Les illustrations ci-dessus proviennent du site de la galerie où vous trouverez toutes les images visibles lors de l’expo, en attendant la prochaine :)